Une vieille maison qui reprend du poil de la bête !

Le Chat Perché est domicilié dans l’une des plus anciennes maisons de Saint-Amarin.

De nombreux travaux d’aménagement et de rénovation étaient nécessaires. Beaucoup d’entre eux ont été réalisés par la propriétaire et ses amis. Les travaux ont démarré en août 2016 et se sont terminés au printemps 2017.

Pour aider Martine, Jean-Philippe (le « chef de chantier, aussi surnommé « Mac Giver » parce qu’il trouve toujours une solution), Michel, Nicolas,  Angel, Catherine, Jean, Alexandre, Alix, Marion, Robert, Laurent, n’ont pas ménagé leur peine.

AVANT…

On partait de loin !
(vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher en grand)


Illustration de l'article "avant/après" du Blog de la Pension du Chat Perché - Photo avant travaux de la pièce principale destinée à accueillir les pensionnaires

La pièce destinée à accueillir les chats, avant travaux



Illustration de l'article du Blog de la Pension du Chat Perché sur les travaux d'aménagement de la pension - Photo de la véranda

La véranda, avant …


Des surprises et de belles découvertes

Les travaux ont débuté par une belle découverte : en perçant les murs pour installer deux portes-fenêtres entre la pièce principale et la véranda, sont apparues des poutres à colombage. Pas question de les supprimer, pour des raisons à la fois techniques (elles sont porteuses) mais aussi esthétiques. Les portes-fenêtres en PVC sont reparties au magasin. On a encore cassé du mur pour découvrir les poutres au maximum, puis elles ont été lavées, brossées, poncées et vernies. Jean-Philippe y a ensuite posé des vitres en double vitrage sur mesure. Le résultat donne un cachet unique à la pièce.

On a aussi découvert des briques, qu’on a décidé de mettre en valeur.

Poser les lambris PVC aux murs et au plafond n’a pas été non plus de tout repos. Dans cette maison ancienne, rien n’est à niveau et il a fallu ajuster, rattraper et surtout faire preuve d’ingéniosité.

Sur la véranda, on a posé des plaques de placo-plâtre. Et ensuite, on a poncé, raboté, arraché la moquette, posé du lino, poncé un escalier, vitrifié,  décollé la tapisserie, posé de la fibre de verre, peint, repeint, installé un évier et des radiateurs.

Quelques centaines d’heures de travail plus tard, tout était prêt pour l’intervention de l’artisan Jef MATHIS et son entreprise d’architecture animalière ZOOLOGIS, qui devait cloisonner les pièces et installer le dôme qu’il a conçu pour le jardin.

Merci les copains !

Lire l'article à propos de la construction du dôme dans le jardin

Laisser un commentaire

Aenean ultricies dolor. et, odio ante. commodo vulputate, mattis Donec